Anne-Sophie GIRARD fait sa crâneuse au Point Virgule !

(c) PAULINE PINOT

Au coeur des petites salles parisiennes

Que serait Paris sans ses petites salles de théâtre nichées au fond de ruelles depuis Montmartre jusqu’au Marais ?

Paris est synonyme de culture et notamment d’art, l’un d’eux, le théâtre prend toute son ampleur dans la capitale.
Paris regorge de lieux mythiques pour se produire, de La comédie française à l’Olympia.

Mais la salle au cœur de cet article aujourd’hui, fait partie des salles mythiques que je considère plus “familiale”, “conviviale”. Elle fait partie de ces petites salles cachées où chaque soirs viennent se produisent de nombreux artistes les uns après les autres, espérant partager leur bonne humeur avec leur public le temps d’une heure.

Je n’avais jusqu’à présent, en 2 ans de vie parisienne, jamais mis un pied dans ces petites salles. C’est pourtant quelque chose que j’ai toujours eu envie de faire, mais l’occasion ne s’est pas présentée.

Direction le Point Virgule.

Vous avez surement déjà entendu parler de cette salle même sans y avoir mis les pieds. C’est une salle très connue où de nombreux artiste s’y sont produit.

Je m’y suis rendue mercredi dernier pour la première fois. De l’extérieur, nous apercevons sa devanture rouge flamboyante avec son nom en grand entouré de lumières. C’est à un petit guichet que nous retirons nos places puis, 10 minutes avant la séance nous faisons la queue avant d’entrer à l’intérieur.

Dans mon imaginaire j’imaginais une salle assez grande avec une grande scène et des rangées de sièges rouges. Et c’est avec émerveillement que j’ai découvert à l’ouverture de la porte une toute petite salle avec quelques bancs, au-dessus se trouve un petit balcon. La scène est assez petite est très proche des places spectateurs. Pour ma part je ne pouvais pas être plus près de la scène, on m’a placée sur une sorte d’estrade sur la scène (Les genoux de mon voisin de derrière me servant par moment de dossier) ! Une configuration de salle inattendue mais plutôt plaisante car nous sommes vraiment près de l’artiste et nous avons l’esprit d’un petit groupe, je ne sais pas trop comment expliquer cette atmosphère mais c’est très agréable. Bien évidemment les grandes salles de spectacle en mettent plein la vue, mais je préfère 100 fois plus une petite salle comme celle-ci où un lien se créer vraiment entre public/artiste, plutôt qu’un zénith ou un Bercy où l’on passe plus de temps à regarder les écrans géants… Donc gros coup de coeur pour cette petite salle toute charmante.

L’entrée de la crâneuse.

Si je me suis rendue au Point Virgule mercredi dernier, c’était pour y voir se produire Anne-Sophie GIRARD, une comédienne, humoriste, auteure qui monte pas mal en ce moment, elle apparait souvent chez Arthur, et a reçu un triomphe pour ses livres co-écrit avec sa soeur (La femme parfaite est une connasse ). C’est un peu par hasard que je suis arrivée sur son One Woman show en cherchant un spectacle où me rendre. J’avais lu un de ses livres que j’avais beaucoup aimé, alors je me suis dit pourquoi pas aller la voir en spectacle.

Evoquant la femme dite “parfaite”, nous démontrant que la vie est merdique ou encore nous racontant ses folles aventures dignes d’un blockbuster US, nous passons une heure dans les éclats de rires chaleureux. Un One Woman show bien orchestré, moderne et très parlant à chacun d’entre nous. Anne-Sophie fait part d’un constat sur la société actuelle dans laquelle nous vivons avec sa touche d’humour. Je n’en dirais pas plus pour rien spoiler. Mais tout ce que je peux vous dire c’est de vous y rendre par vous-même, vous passerez une bonne heure à rire.

Son One Woman show, Anne-Sophie GIRARD fait sa crâneuse, est programmé tous les mardis et mercredis à 20h, pour une durée d’une heure.

(c) PAULINE PINOT

(c) PAULINE PINOT

 

Avez-vous lu son livre, ou vu son One Woman show ?

 

Bécots ! Pauline xxx



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *