Rendez-vous quai 9 3/4 pour un voyage magique !

 

Avant de commencer cet article, je voudrais adresser un petit mot aux personnes à la recherche d’information sur les studios, sur comment s’y rendre etc… Je fais un point sur l’organisation de notre visite des studios vers le milieu de l’article, ainsi si vous ne souhaitez pas être spoilés sur ce que vous verrez aux studios, je vous conseille de vous rendre directement à cette partie. Pour les autres en avant pour l’aventure !

En attendant le Poudlard Express.

J’ai baigné dans l’univers Harry Potter depuis toute petite, j’ai toujours été fascinée par cet univers magique que ce soit à travers les lignes de J.K Rowling ou face aux films de talentueux réalisateurs. Petits nous jouions avec deux amis des après-midi entiers à nous prendre pour Hermione, Harry et Ron, baguettes chinoises à la main à nous entrainer aux sorts. Et quand nous quittions nos costumes c’était dans les jeux vidéos Harry Potter ou avec les Lego que nous continuons nos aventures à Poudlard. (En parlant de lego … une nouvelle collection Harry Potter est sortie !!! Attention au porte-monnaie, Poudlard vous coutera 419€, comptez une centaine d’euros pour la grande salle seule. ) Et cet attachement à l’univers Harry Potter ne m’a jamais quittée.

“Whether you come back by page or by the big screen, Hogwarts will always be there to welcome you home.” – J.K. Rowling

Rêvant de me rendre aux studios Harry Potter dès son ouverture, j’avais patienté en me rendant entre temps à deux expositions, l’une est celle qui s’était tenue à la Cité du Cinéma de Paris il y a quelques années. Je venais tout juste d’arriver à Paris pour mon école de cinéma, et je m’y étais rendue avec ma mère. J’avais absolument adoré cette exposition qui nous permettait de plonger de plus près dans l’univers de la saga, à travers de nombreux espaces avec beaucoup de pièces exposées et mis en scène dans différentes scénographies pour représenter des dortoirs, bureau, grande salle, serre de botanique … Il y avait beaucoup de costumes et d’accessoires avec quelques interactions, notamment dans l’espace dédié à la botanique où nous pouvions à notre tour faire la rencontre des mandragores, au risque de tomber comme Neville. J’étais telle une enfant devant tout ce que je voyais, j’avais même négocié pour avoir le droit d’avoir le choixpeau sur la tête (qui était destiné qu’aux enfants… stupide). Ma rencontre avec Dobby reste un des moments forts de l’exposition. J’étais repartie des étoiles plein les yeux avec un bonnet Gryffondor sur la tête et ma lettre d’admission à Poudlard. Nous avions payé 22€ pour le tarif standard, et 17€ pour le tarif jeune. (J’ai été invité il y a quelques mois à l’exposition Game Of Thrones, exposition qui fonctionne sur le même principe d’exposer des costumes et accessoires, et qui a les mêmes tarifs à quelques centimes près. J’ai été assez déçue, après je ne suis pas fan de la série que je n’ai jamais suivie, mais objectivement j’ai trouvé que vis à vis de l’exposition Harry Potter au même prix cela n’avait rien à voir, l’expo GOT était très courte il y avait peu d’espace (cependant les scénographies étaient très bien travaillées pour certaines, sur ça je n’ai rien à dire), il y avait également peu de costumes et accessoires donc j’ai trouvé que le prix était cher pour le peu de chose à voir …

L’année suivante je me suis rendue en plein coeur de Paris, sur l’Ile Saint Louis que j’affectionne tant, pour me rendre à une exposition sur les designs d’Harry Potter. Exposition où je me suis rendue deux fois tellement je l’ai appréciée. Cette exposition était gratuite et se situait dans la petite galerie Arludik, rue saint-louis en l’ile. Une fois la porte franchie nous découvrions aux murs des dizaines de graphismes créés par le duo MinaLima a qui l’ont doit tout l’univers visuel d’Harry Potter, en passant par les Daily Prophet, Seeker Weekly, ou encore étiquettes de potions. Cette exposition nous offrait une occasion unique d’observer de si près des pièces vues ou seulement entrevues dans les films. J’avais été éblouie par le détail de leurs travaux, et c’est en allant dans ce détail que l’univers a pu être autant “réaliste”.

 

 

 

 

Billet pour le Poudlard Express en main ? Direction Londres !

C’est l’année dernière que les choses sérieuses ont commencés, mes amis m’ont offert pour mon 20ème anniversaire une place pour aller aux studios Harry Potter à Londres !! Je ne m’y attendais absolument pas et la surprise a été très grande, j’ai versé quelques larmes de joie j’avoue… En ouvrant une grande carte d’anniversaire j’ai trouvé à l’intérieur un billet pour le Poudlard express et après un état de choc et lecture du message je comprenais que j’allais enfin découvrir les lieux des tournages !

C’est ce 11 Août dernier après plus d’un an d’attente que le jour est arrivé ! Et c’est après 2 métros parisiens, 1 Eurostar, 1 train londonien et 50 minutes de marche que nous sommes arrivées aux studios !

 

 

Première étape : Récupération des billets !

Je suis tombée sur une dame super gentille qui m’a récité le message d’anniversaire qu’avaient écrit mes amis sur le billet cadeau, dans un français au fort accent anglais plein de bonne humeur, rien de mieux pour commencer cette visite. J’ai eu le droit à un super badge que j’ai porté fièrement toute la journée indiquant à tout le monde que c’était mon anniversaire (il y 6 mois de ça, un deuxième anniversaire très chouette du coup), et j’ai eu le droit à mon passeport d’activités exceptionnellement car c’était mon anniversaire, alors que normalement c’est uniquement pour les enfants… Autant vous dire que j’y étais comme une reine et tout le monde m’a souhaité mon anniversaire toute la journée ! J’étais déjà aux anges, intenable, pire que tous les enfants présents, alors que j’étais juste dans la file d’attente.

 

 

 

Premiers pas à Poudlard

Une fois le chemin fait jusqu’au début de l’exposition, et avoir passé une salle retraçant l’histoire du phénomène, on vous emmène dans une salle de cinéma où l’on vous montre des moments forts des différents films. A la suite, un des moments les plus magiques que j’ai pu vivre s’est produit …. L’écran de cinéma se lève d’un coup nous révélant l’immense porte de la grande salle devant nos yeux, le moment est saisissant, j’ai lâché un grand “ohhhhhh” qui était tout sauf discret. Un enfant plus près du garçon qui s’occupait de cette partie de visite, m’a volé ma place lorsqu’il a demandé qui avait son anniversaire, et ainsi cet enfant a ouvert à MA place la porte de la grande salle (j’ai trouvé ça horrible qu’un moldu de 6 ans me vole ma place, si je le re croise il se prendra un endoloris, car oui j’ai acheté ma baguette !). En ce moment les studios abordent le thème de la coupe du feu, nous avons donc eu le droit à la reproduction du tirage au sort des participants du tournois des trois sorciers dans la grande salle. Cette dernière est absolument incroyable, le sol est fait de vraies pierres, les murs sont très travaillés, et les grandes tablées nous plongent lors des grands rassemblements dans la grande salle.

 

 

A sa sortie nous voyons tout l’arrière des feuilles de décors. Nous apprenons pas mal d’astuces qui ont été créées pour les tournages, pour les bougies volantes, le plafond de la grande salle, des effets de perspectives, nous pouvons observer un pan d’escalier qui servait aux acteurs puis qui était entouré par des escaliers en incrustation afin de donner les illusions des grands escaliers en mouvement. Nous pouvons observer également de plus près un grand nombre de tableaux tous peints spécialement pour les films, dont un de Newt Scamander (Norbert Dragonneau dans les animaux fantastiques), ou encore un représentant le Professeur Mcgonagall jeune sur l’un des murs de la salle commune Gryffondor.

Les décors sont incroyables, notamment le bureau du Professeur Dumbledore, à côté de son escalier imposant, c’est assez magique de pouvoir le voir en vrai après l’avoir tant vu dans les films. Il y a une réelle atmosphère qui s’en dégage, nous pouvons y voir son armoire à souvenirs ou encore l’épée de Gryffondor.

 

 

Un autre set assez surprenant est la salle de classe de potion, il y a énormément d’accessoires rendant le lieu très réel, on nous y a présenté des bocaux dans lesquels se trouvent des os de chiens… La magie est présente avec des chaudrons dont les cuillères tournent à l’intérieur. Après être passées chez Hagrid puis chez les Weasley, et après un premier cours de balai, nous arrivons dans un tout autre univers, celui du manoir des Malefoy, non loin de la tombe familiale de Tom Jedusor…. Puis après un détour par le ministère de la magie et le bureau poudré de Dolores Ombrage nous arrivons à une des parties les plus récentes des studios … La forêt interdite ! Et ici immersion garantie. Une fois le portail franchit nous commençons à marcher sur un sol quelque peu croustillant entre herbe et bois, nous avançons entre de grands arbres, il fait sombre, de la fumée se mêle à nous, des odeurs de bois arrivent à notre nez tandis que des bruits nocturnes se font entendre. Nous passons saluer Buck blanc comme neige dans la pénombre, il nous salut à son tour. Le temps est arrivé de nous engouffrer sous les racines et de nous enfoncer dans la forêt…. Au détour de multiples racines géantes un cri se fait entendre, Aragog apparait soudainement et de multiples araignées géantes descendent du haut des arbres vers nous. Heureusement un patronus n’est pas loin et sa vue nous rassure quelque peu.

 

 

Un des lieux uniques : Le quai 9 3/4. A notre arrivée sur le quai la scène est magique, des chariots transportant des valises sont partout, certains prêts à traverser les briques de la gare pour accéder au quai. Le Poudlard Express fume criant le départ imminent. Nous montons dedans prêtes pour le voyage, à bord de ce train ayant réellement été en service avant d’être utilisé pour les films, nous revivons les 7 années de nos chers amis à travers des compartiments représentant chaque année. Celle représentant l’attaque des détraqueurs dans Harry Potter et le prisonnier d’azkaban est remarquable. Et c’est à notre tour de s’assoir sur la banquette et de voir notre choco grenouille s’échapper.

 

 

Autre lieu absolument incroyable, Le chemin de traverse. Nous commençons par marcher sur les pavés ayant vécu, en plein milieu de la rue, une fois gravi les trottoirs nous avons les façades peut symétriques de Grigotts puis non loin de là, reconnaissable à ses milliers de boites de baguettes, nous avons la boutique d’Ollivander, puis si une envie vous prend d’acheter une chouette il vous suffit de regarder derrière vous. Marchez quelques mètres, et vous voici aux portes du paradis, Weasley’s Wizard Wheezes, (Weasley, Farces pour sorciers facétieux). Levez les yeux, les Weasley vous saluent, regardez aux travers des vitrines, les bonbons tombent tels des fontaines de saveurs !

 

 

Une chose dont on rêve quand on a évolué dans l’univers Harry Potter depuis qu’on est haut comme trois pommes, c’est de pouvoir à notre tour entrer à Poudlard (certains disent que l’école n’existe pas …. Faux), et la fin de cette visite vient à réaliser en quelques sortes ce rêve. C’est face à la maquette de Poudlard échelle 1:24 que vous vous trouvez. Plongé dans la pénombre, Poudlard se révèle à nous dans toute sa splendeur, vous y êtes. Les lumières illuminent la roche du château, entouré d’arbres, notre regard navigue du bas de la colline pour se diriger vers le pont, puis vers la grande salle, plus loin on discerne les serres de botaniques, plus en hauteur le bureau de Dumbledore. Tout le monde observe les yeux brillants dans un grand silence cette école dont on a toujours rêvé. On en fait le tour et nous nous retrouvons à ses pieds, et ainsi Poudlard nous parait immense et réel.

 

 

Le Principe des studios “the making of Harry Potter” est le fait de voir le dessous des films, donc au-delà de voir les décors, et leurs envers, nous découvrons également tous les mécanismes créés pour faire naître la magie de ce monde. Ainsi beaucoup de pièces sont en action pour mettre un point d’honneur sur le fait que beaucoup d’effets ne sont pas entièrement fait numériquement, mais il y a un gros travail notamment d’animatronique. Nous pouvons observer le fonctionnement du saule pleureur, ou bien encore de la porte de Gringotts ou de la chambre des secrets, nous découvrons également que pour certaines scènes un animatronique de la tête d’Hagrid a été créé !

 

 

 

La visite se passe majoritairement en intérieur, mais il y a une partie extérieure absolument incroyable où l’on peut voir devant nous des éléments majeurs de la saga à savoir le magicobus, le 4 Privet Drive (et on peut aller dedans !!!!!), la maison des Potter, la section du pont couvert de Poudlard, et nous pouvons faire une virée dans la voiture des Weasley et sur la moto volante d’Hagrid.

 

La visite est interactive nous pouvons ainsi participer à un cours de balai, de baguette, faire opérer la magie dans la maison des Weasley … Et avec mon super passeport d’activités, j’avais pour mission de trouver les vifs d’or cachés dans tous les studios, et j’avais à certains endroits des tampons pour marquer mon passeport.

 

 

 

 

Lors de notre pause repas nous avons pu ENFIN gouter à la bière au beurre et autant vous dire que les avis ont été partagés. Il faut dire que ce breuvage est assez surprenant à la première gorgée, nous avons une bière avec dessus une sorte de crème fouettée assez épaisse avec un fort goût de caramel, mais les deux ensembles créent un mix de goûts et textures assez hum … inédit ! Pour ma part j’ai bien aimé et j’ai finis ma tasse collector (£6,95 (environ), contre £3,95 (environ) dans un verre en plastique basique), cependant je n’en aurais pas bue une deuxième car c’est rapidement écoeurant, mes amies n’ont pas pu finir la leur, comme beaucoup d’autres visiteurs.

 

 

Nous retrouvons les designs de MinaLima dans une grande vitrine, ce qui complète parfaitement l’exposition que j’avais faite à Paris. Nous voyons ainsi l’ampleur de leur génie et de leur créativité. Cette complémentarité entre les deux expositions, s’est faite aussi avec celle que j’avais fait à la cité du cinéma où j’avais vu beaucoup d’accessoires et costumes. A Londres nous voyons surtout les décors, les lieux de tournage, il y a également des costumes et accessoires mais on est plus sur du décor, des compositions de set, ainsi les deux expositions se complètent beaucoup et j’ai trouvé ça très appréciables.

 

 

 

L’étape ultime, et pas des moindres … La boutique souvenirs ! Il faut savoir qu’il y a plusieurs boutiques souvenirs, des petites aux abords du quai 9 3/4 notamment et ensuite une grande à la fin. Et disons que la tentation est grande, très grande même… Surtout que lorsqu’on voit les prix en livre on ne voit pas le prix en euro qui est plus élevé, donc la note est vite salée en caisse. Vous y trouvez une gamme énorme de produits, passant des baguettes, aux sucreries, en passant par les vêtements au couleurs des maisons, des livres, jeux de société, mugs… J’avais en main des arguments forts et convainquant pour (((ne pas))) céder qui étaient les suivants : – tu en rêves depuis des années, – tu ne vas pas revenir ici demain, – tu vas le regretter si tu ne l’achètes pas, -tu n’as qu’une vie, – ça coutera plus cher sur la boutique en ligne, – tu rembourseras ces frais avec ton prochain salaire. Ainsi ces arguments ont évincé l’argument – ce n’est pas un achat utile. Je me suis donc retrouvée, en plus de ma tasse Butterbeer, avec ma baguette magique (achat utile, je suis sure quelle fonctionne), une chocogrenouille (achat utile, il faut bien se nourrir), des Jelly Belly Beans Bertie Bott’s (achat utile, même argument), une carte au design du daily prophet avec Dumbledore en 3D (achat utile, car c’est utile). J’ai également récupéré mon guide souvenir que mes amis m’avaient offert avec ma place, il est très complet et permet de revivre votre visite, et permet de pouvoir montrer à ses proches les coulisse de la visite, en plus des plus de 400 photos prises … Il faut savoir que la boutique souvenirs est très chère, et les prix ne sont pas justifiés, on paye la marque pour le coup. De même pour les activités, comptez £14 pour avoir une photo imprimée de vous sur le balais (avec différents fonds au choix) ou vous en robe de votre maison dans une affiche (soit celle de Harry ou celle de Bellatrix), £20 pour la vidéo, et ensuite les prix grimpent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On passe en deuxième année ?

Comme vous aurez pu le comprendre, et j’ai essayé de sintériser au mieux mon article (ça n’a pas fonctionné c’est un roman), j’ai absolument adoré ma visite des studios !! C’est quelque chose à faire pour tout les Potterhead mais aussi pour les passionnés de cinéma, et également pour ceux n’étant pas ultra calés dans l’univers Harry Potter (la visite aura moins d’impact sur vous, mais vous serez tout de même plongé dans l’univers magique à coup sûr !). C’est ça qui est intéressant avec cette exposition j’ai trouvé, car à celle de Paris, quelqu’un ne connaissant pas bien l’univers Harry Potter pouvait vite s’ennuyer de voir juste des costumes/accesoires dont il ne connaissait pas l’histoire. Or, ici, aux studios, même si vous ne connaissait pas trop Harry Potter, vous avez ce côté grandiose qui va directement vous prendre, et tout ces espaces avec de l’animations et beaucoup d’informations vont finalement vous plonger dans l’univers et vous faire apprendre beaucoup de choses. Donc à mon sens les studios sont destinés à tout public, sorcier ou moldu !

Je prévois déjà d’y retourner, je ferai cette visite pendant la période de Noël pour pouvoir vivre l’expérience de Poudlard sous la neige ! Et cette fois j’ouvrirais la porte de la grande salle, je vais élaborer un plan … Cette fois ci j’y resterai plus longtemps, pour pouvoir explorer un peu plus. Et si je gagne au loto entre temps je m’achèterais le pull de Noel de Ron !

Petit point organisation

Pour ma part mon billet était un billet cadeau, c’est à dire que je pouvais, pendant environ 1 an, choisir n’importe quel créneau pour ma visite aux studios, (contrairement à Disney par exemple avec certains billets où l’on peut réserver en semaine mais pas les week-ends ou hors périodes de vacances etc), ce qui est très pratique car on ne se retrouve pas bloqué, à part la date de fin de validité. A l’origine je rêvais d’y aller à Noël car je savais qu’ils enneigeaient certaines parties des studios et qu’ils mettaient plein de sapins de Noël, et étant une grande fan de Noël je voulais y aller à ce moment-là. Cependant partant à trois, nous n’avions pas les mêmes disponibilités et à trop attendre il n’y avait plus les créneaux qui nous plaisaient, et nous avons préféré reculer notre visite pour avoir un créneau à 9h et pouvoir tout voir, sans l’esprit de noël, plutôt que d’y aller pendant la période noël mais avoir que 3h de visite au pas de course et ne pas pouvoir visiter correctement.

Réservation du billet pour les studios

C’est donc sur le mois d’Aout que nous avons convenu d’une date, ne savant pas à l’avance si nous serions en stage/travail à ce moment-là nous avons choisi de partir à Londres le samedi matin et revenir à Paris le dimanche soir après avoir passé la journée aux studios. Il faut savoir que les créneaux de visite partent très très vite ! Donc il faut s’y prendre à l’avance. Avec un billet cadeau vous devez contacter le service en charge des réservations afin de réserver un créneau, et vous recevez en échange par mail une confirmation avec votre numéro de réservation ainsi que votre horaire de visite inscrit. Une fois ma place réservée, mes deux amies ont réservé les leurs dans la foulée pour être sûre que l’on ait toutes les trois accès au même horaire. Pensez lors de votre réservation à sélectionner si vous le souhaitez un audioguide, et vous pouvez aussi prendre le guide souvenir (qui est en vente aux boutiques, pas de panique si vous oubliez de cocher la case).

Il existe différents types de billets, certains sont un peu moins cher car ils sont utilisables qu’a certaines dates pré sélectionnées au cours de l’année où l’influence est moins importante, notamment en semaine. La différence de prix n’est pas très importante, à savoir £2 sur un billet adulte, mettant le billet à £39 au lieu de £41 (soit environ 46€ en fonction de la livre). Ces tarifs sont ceux du site officiel anglais, dans les £41 vous disposez seulement de l’entrée aux studios, AUCUN trajet n’est compris dedans. Sur le site Français on vous propose directement une offre entrée pour les studios + navette aller/retour centre Londres (il y a différents points de rencontre) vers les studios à Leavesden, qui vous coutera au minimum 98€. Mais attention à cette offre, prenez bien le temps de tout lire et de bien vous informer, car les navettes proposées dans cette formule, peuvent être disponibles également quand on a déjà acheté notre place. Lorsque je m’étais renseignée, une fois nos places achetées (juste entrée), pour prendre une navette (les mêmes proposées dans l’offre) je m’étais rendue compte que l’horaire de retour était pré-définit. Je m’explique, si vous avez votre créneau de visite à 9H, la navette vous y dépose pour un peu avant 9h pour récupérer vos billets, et le retour est à 13H30 (de souvenir), l’heure est fixée vous laissant ainsi peu de temps pour la visite, ce qui est selon moi pas une bonne solution.

Chemin vers les studios

Nous avons opté pour une autre solution afin d’avoir plus de liberté et de temps de visite tout en faisant des économies. Nous avons choisi de prendre un train à partir de Euston Station pour aller jusqu’à Watford Junction, l’aller-retour nous a couté £11,50 (soit avec les taxes 13,41 €), et le trajet a duré une vingtaine de minutes seulement (faites attention certains trains marquent plus d’arrêts et sont donc plus long !). Nous avons acheté nos places à l’avance sur internet, pour gagner du temps, et nous les avons retirées sur des bornes en gare grâce au numéro que vous recevez par mail. Nous avons choisi de retirer nos place en arrivant le samedi pour être tranquille le dimanche et ne pas avoir à faire la queue pour retirer nos places au risque de louper le train (il y a un grand nombre de bornes finalement). Pour des raisons d’économie et de gain de temps (étant seulement 2 jours à Londres nous voulions profiter sans se ruiner ni perdre de temps dans les transports), nous avons trouvé une auberge de jeunesse, appartenant à une chaine PubLove, qui était à 1 minute à pied de Euston station, ainsi pas besoin de payer un ticket de métro pour s’y rendre, et pas besoin de se lever aux aurores et traverser tout Londres pour atteindre la gare. L’auberge nous a coûté pour une nuit £17,85 (soit avec les taxe 24€ environ), seul hic il y avait qu’une salle de bain pour 5 dortoirs, mais pour une nuit ça a fait le job.

Une fois arrivé à Watford Junction vous avez la possibilité (si vous réservez longtemps à l’avance) de prendre des bus Harry Potter qui partent de la gare de Watford Junction et vous emmènent aux studios, il y a 15 min de trajet pour £2 le trajet simple ou £2,50 a/r. De notre côté nous nous y sommes prises trop tard et tous les bus étaient complets. Il y a des bus de ville qui peuvent vous approcher des studios, cependant faites bien attention car dans notre cas, le dimanche matin vers 8h on n’en avait pas. C’est donc à la force de nos pieds que nous nous sommes rendues aux studios depuis la gare de Watford Junction, comptez 50 minutes de marche, c’est une ville avec des trottoirs, le trajet n’est pas dangereux et se fait tranquillement. Pour le retour nous étions très fatiguées de piétiner depuis 4h du matin la veille donc nous avons pris un uber pour revenir à la gare, il nous a couté environ £5, et ça nous a permis de gouter un peu à la conduite du côté gauche.

Total :

Pour notre voyage nous avons dépensé 164,41€, sans compter la nourriture (nous avions emmené le petit déjeuner pour limiter les dépenses), et sans compter les dépenses shoppings/souvenirs. Je trouve que nous nous sommes plutôt bien débrouillées, après cela reste une sortie chère, je pense notamment à ceux voulant y aller en famille, c’est un certain coût, mais c’est absolument magique !!

Voici le détail :

Eurostar a-r : 78€, Auberge : 24€, Train Euston-Watford a/r : 13,41€, Place studio tour Harry Potter : 46€, Uber : 3€ environ. Soit : 164,41€

Tips

Je conseille, pour profiter au mieux des studios, d’acheter une place simple sans navette. Puis prendre le train à Euston station jusqu’à Watford Juction et de prendre le bus Harry Potter faisant le trajet depuis la gare vers les studios. Pour rappel, la place pour les studios doit être obligatoirement achetée AVANT de s’y rendre. Pareillement pour le train euston-watford réservez le à l’avance au moins vous savez à quelle heure il est, et combien de temps il met, et vous aurez l’esprit plus tranquille le jour J. ET faites attention, renseignez-vous si il n’y a pas de perturbations du trafic, par exemple en ce moment aucun train ne transite à Euston station pendant 3 week end dû à des jours fériés en Angleterre.

Concernant l’audio-guide, je vous conseille de le prendre, il coute £4,95, il apporte vraiment un plus à la visite avec beaucoup d’informations dont des vidéos.

Concernant votre date de visite, il faut savoir que les studios offrent différentes expériences, vous pouvez plonger encore plus dans les secrets des films en ayant une visite accès sur les costumes non présentés dans la visite de base, sur leur confection et histoires. Les studios s’adaptent également aux saisons, Halloween arrivant à grand pas, les studios vont adopter le thème des forces du mal, ainsi la grande salle sera revêtue de citrouilles avant de laisser place à la neige. D’autres événements ont lieu, comme des journées costumées où les visiteurs viennent en arborant les couleurs de leur maison, et …. le Hogwarts After Dark dinner, à savoir une soirée sous le signe d’Halloween où vous dégustez un festin dans la grande salle !! Le tout pour £240, rien que ça !

Niveau nourriture, il y a un endroit pour se restaurer avec un point fast-food près du point de vente de la bière au beurre. Vous attendez pas à de la grande gastronomie, et comptez un prix assez cher pour ce que c’est, personnellement la prochaine fois je pense que je m’apporterai mon sandwich pour économiser un peu et manger quelques choses d’un peu plus bon. Cependant le service est assez rapide !

Niveau temps de visite, nous sommes restées 6h sur place dont 30/40 minutes pour se restaurer et déguster notre bière au beurre. Cependant, nous avons fait un peu rapidement la dernière partie car il y avait un peu plus de monde, et il y a pas mal de choses que je n’ai pas écoutées/vues sur l’audio guide, donc la prochaine fois je resterais plus 7h/8h. Ils disent à certains endroits que la visite se fait en 3H-4H, mais si vous restez si peu de temps vous ne verrez pas grand-chose…. Prenez le temps de tout observer dans le détail, laissez vos yeux se perdre entre les feuilles de décors, observez ce qui vous entoure car pleins de secrets s’y cachent. N’hésitez pas à discuter avec les membres du staff qui sont présents au cours de la visite ils ont pleins de détails sur les films et tournages à vous transmettre et sont ravis de les partager avec vous, ils sont adorables donc n’hésitez pas une seconde ! Petit conseil soyez à l’affut du moindre détail dans la dernière pièce de la visite, et essayez de trouver les baguettes de Daniel Radcliffe, J.K Rowling parmi les noms de tous les magiciens qui ont permis aux films de voir le jour.

 

 

 

 

Je vais vous laisser là, en espérant vous avoir fait vivre au mieux l’expérience des studios pour ceux n’ayant pas la possibilité de s’y rendre, ou fait revivre l’expérience à ceux s’étant déjà promené au chemin de traverse. Si vous avez des questions sur les studios n’hésitez pas à me demander je serai ravie de pouvoir vous aider. Sur ce, je vous souhaite une bonne journée et surveillez votre courrier, peut être qu’une lettre arrivera un jour ….

Êtes-vous plus Bertie Bott’s, Weasley Wizard Wheezes, ou Honeyduke niveau sucreries ?

(merci de ne pas utiliser mes photos)

Bécots ! Pauline xxx

 



2 thoughts on “Rendez-vous quai 9 3/4 pour un voyage magique !”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *