Review – Casse noisette et les 4 royaumes.

 

Au fur et à mesure des années on remarque que des traditions s’installent dans notre quotidien. L’une de ces traditions a lieu, pour ma part, chaque mois de Décembre. Chaque année avec une amie, nous allons au cinéma pour voir un film de Noël, celui qui m’a le plus marqué a été L’étrange Noël de Scrooge, adapté du livre de Charles Dickens que j’adore. Je suis rentrée chez moi ce week-end, et étant le 1er Décembre, l’occasion était parfaite pour perpétuer cette tradition !

Nous sommes donc allées voir la version Disney de Casse-Noisette.

Noël dans un ballet

Casse-Noisette est pour moi le conte de Noël par excellence, plein de magie et d’imaginaire. Je m’étais rendue l’année dernière au cinéma, pour voir la retransmission d’une représentation du ballet, par le Bolchoï de Moscou (je vous en parlais ici). J’avais adoré le spectacle, entre les décors, les costumes, les univers, menés par les musiques si envoûtantes et des danses incroyables !

En voyant que Disney allait faire une adaptation j’étais assez septique, car je ne suis pas une grande amatrice des remakes dans ce genre… Mais, étant un film de Noël, c’était un choix plutôt intéressant pour notre sortie. C’est donc assez curieuse, de voir à quelle sauce ils avaient traité ce conte, que je me suis rendue au cinéma.

Darcy dans casse-noisette

Niveau casting, je l’ai trouvé plutôt réussi. On y retrouve de nombreuses figures connues dont le père de famille… Cela m’a pris un bon moment avant de replacer sa tête, que je n’avais pas reconnue sur le coup… Matthew  MacFadyen aka Mr Darcy dans la version de Joe Wright d’Orgueil et Préjugés ! A ses côtés, Keira Knightley, Mackenzie Foy, Morgan Freeman, Jack Whitehall…

Un univers enchanté

J’ai trouvé l’univers plutôt bien créé dans son ensemble, avec des beaux tableaux, et des décors qui reflètent l’imaginaire et la magie. L’histoire qui évolue dans cet univers est plutôt bien tenue. On est ici dans un film surtout à destination des enfants, donc nous avons une narration plutôt basique et qui se tient au schéma “classique”, rien de bien novateur. Nous avons une histoire qui se tient aux points clés du ballet, mais avec des changements et prises de liberté. J’ai beaucoup aimé l’idée de représenter le roi souris par une souris géante faite de pleins de souris, cela souligne le côté imaginaire et enfantin. Autre point que j’ai beaucoup aimé, la scène de ballet qui fait un lien avec l’origine de Casse-Noisette. Les musiques de Tchaikovsky sont présentes, mais pas assez à mon goût. J’aurais apprécié qu’elles rythment plus le film et son découpage.

 

 

C’est ainsi un film devant lequel on passe un bon moment, mais personnellement, rien ne remplace le ballet !

 

Quelle est la représentation du ballet de Casse-Noisette que vous avez préférée ?

Bécots ! Pauline xxx

 



1 thought on “Review – Casse noisette et les 4 royaumes.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.