Review – Les Animaux Fantastiques, les Crimes de Grindewald

 

C’est tout juste sortie de la salle de cinéma que je vous écris cet article, encore un peu interloquée par la fin du film…

Car en effet, le second volet des Animaux Fantastiques : Les crimes de Grindewald lève le voile sur bien des éléments et personnages de l’univers, mais il apporte également de nouvelles intrigues et questionnements.

Place aux histoires

Je suis allée voir le film en 2D, et je dois dire que l’entrée dans le film s’est faite plus facilement que pour le premier volet, où j’avais trouvé le rythme trop lent et l’introduction trop longue. Ici, nous avons de l’action qui intervient assez rapidement, en nous montrant qu’il va falloir se méfier des apparences. Car oui, le film demande pas mal d’attention, à ce qu’il se passe à l’image et se qu’il se dit, car nous avons différentes histoires entremêlées entre Londres, New York, Paris, Poudlard… La plupart étant concordantes, mais certaines un peu plus éloignées voir “légères”, et à mes yeux pas très utiles (je pense notamment à l’histoire entre Jacob et Quinnie, qui, certes pousse Jacob à accompagner Norbert à Paris, mais au-delà de ça je trouve que les scènes ne traitant que de leur histoire de couple n’apporte pas grand chose à la narration et peuvent nous faire sortir du film). Cette multitude d’histoires fonctionne à la fois bien et mal, je m’explique. D’un côté nous avons plus de relief sur cette “chasse” à l’homme, motivée par différentes volontés, et nous voyons les forces en opposition ce qui est plutôt intéressant. Cependant, nous voyons aussi des histoires en flashback, où nous remontons aux années à Poudlard de Leta ou Norbert, des séquences assez embarquantes, j’ai trouvé, et lorsque l’on re bascule sur l’époque actuelle nous sommes un peu perdus, car on se prend à cette histoire, qui se déroule dans un lieu qui nous est familier, et d’un coup on nous en écarte pour parfois tout autre chose. Une multitude d’histoires à gérer qui a laissé s’échapper quelques incohérences : McGonagall présente à Poudlard en 1927… alors qu’elle serait née vers 1935… On ne précise pas son prénom dans le film, mais sa présence est étrange, qui est-elle ? Un membre de la famille de Minerva ? ou juste une erreur de chronologie ?

 

 

Ces nombreuses histoires en parallèle nous permettent ainsi d’en apprendre plus sur les personnages, notamment des liens entre Dumbledore et Grindewald, la jeunesse de Leta, Yusuf et “Croyance”, et la “réelle identité” de ce dernier. Car en effet, ce film met à jour de nombreuses choses, et de nombreux liens, en revenant aux origines comme celle de Naguini (nous laissant avec différentes questions en têtes), et la fin du film nous révèle une information qui en a déstabilisé plus d’un dans la salle… Et qui dit revenir en arrière, dit revoir certains personnages… Et non je ne parle pas de Dumbledore, mais de … Nicholas Flanel !! J’ai trouvé ce choix très intéressant, de le faire intervenir en personne, alors qu’on a surtout eu un lien avec lui à travers la pierre philosophale.

 

 

Amis sorciers

En parlant de personnages, et ainsi de casting, nous arrivons à la fameuse question : Jude Law est-il être à la hauteur de Dumbledore ? Dans un premier temps c’est assez étrange de voir Albus autre qu’avec ses grands drapés et longue barbe, mais on s’y fait peu à peu. J’ai trouvé, pour ma part, Jude Law plutôt convainquant, il apporte le charisme que l’on trouve à l’Albus qu’on connait, et réussit ainsi plutôt bien l’exercice. Contrairement à Johnny Deep… Je n’avais pas accroché à sa maigre apparition dans le premier volet, et ce deuxième chapitre le re confirme, ce qui est légèrement embêtant car il est tout de même au centre de l’histoire ainsi qu’une bonne partie des plans… Quant à Eddie Redmayne, je trouve ce comédien vraiment juste dans ses interprétations et très touchant, ce qui s’est vu à nouveau dans son rôle de Norbert Dragonneau. Petit point sur le choix de Callum Turner pour interpréter Thésée, que je trouve très judicieux, car physiquement on a une ressemblance avec Eddie qui nous fait accepter de suite leur lien.

 

 

 

Les animaux fantastiques ?

En venant à Norbert, ainsi que ses amis les animaux fantastiques, un des points négatifs du film leur est lié. En effet, pour moi le film, et maintenant la saga en cours, se nommant “les Animaux Fantastiques” est censé être sur les recherches de Dragonneau sur ces espèces, et son écriture… Or je trouve que ce film prend un virage trop éloigné, on se concentre beaucoup trop sur Geller Grindewald et son lien avec Dumbledore, Norbert prend part, certes, à la chasse à l’homme contre lui, mais finalement l’univers des animaux fantastiques n’est que traité comme “tapisserie”, et je trouve ça dommage… Hormis cela, l’univers est toujours bien construit, la salle des “archives/coffres” en labyrinthe rappelle l’âme des films d’Harry Potter, et cela fait du bien, comme le fait de revoir Poudlard, le film nous est de suite plus familier. Car je trouve que les Animaux Fantastiques manquent un peu de magie à mon goût… Il y a de la magie présente à l’écran, oui, mais pas assez de la magie propre à l’univers d’Harry Potter, j’aimerais plus de traits biscornus, d’endroits envoutants, empris de magie… On retrouve cet atmosphère dans la maison de Flamel par exemple, mais cela s’évapore un peu trop. Après étant donné qu’ils essaient au maximum de rester invisible face aux moldus c’est peut être un choix esthétique …

Que la magie soit !

Mais j’espère qu’un souffle de magie viendra souffler sur la suite, en redonnant plus d’importance à Norbert et ses recherches, dans le contexte des retrouvailles futures d’Albus et Geller certes, mais sans le laisser dans l’ombre. J’espère aussi que la narration se centralisera plus sur un sujet, au lieu de faire 10 récits en même temps comme ici… Mais vu qu’il y a environ 18 années à raconter dans 3 prochains films, s’ils se tiennent au 5 films prévus, on risque d’emprunter les même chemins… D’autant plus avec “Croyance”, l’évolution de Naguini, Tom Jedusor qui viens de naitre, le combat entre Geller et Albus… Autrement dit pleins pleins de choses à raconter !! J’espère que certains personnages seront de la partie, j’aimerais bien que l’on découvre plus le personnage de Flamel car si c’était juste histoire de nous le faire apparaitre dans 2 scènes et ne plus le revoir ce serait dommage. A mon goût, le film est bien mais il aurait pu être beaucoup mieux !

Il ne reste plus qu’à attendre deux ans…. Et pour attendre la suite, nous aurons bientôt entre les mains Wizard Unite !

Et vous, que pensez-vous de cette fin ?

Bécots ! Pauline xxx



Leave a Reply

Your email address will not be published.