Review – Sex Education

Après vous avoir parlé la semaine dernière de la série You, cette semaine c’est de la série Sex Education dont je viens vous parler.

 

 

Au premier abord, je n’avais pas trop d’attrait envers cette série, et pas spécialement envie de la regarder. J’avais notamment une crainte que ce soit une série trop “teen”, et que je n’arrive pas à me plonger dans l’histoire. J’ai notamment pas regardé 13 Reasons Why, et Riverdale pour cette raison. Cependant, après avoir vu la bande annonce à chaque lancement de Netflix, et avoir eu des retours plutôt positifs sur la série, je me suis dit que je ne perdais rien à regarder le premier épisode.

Et résultat : j’ai été agréablement surprise dès le premier épisode, et j’ai terminé quasiment d’une traite les 8 épisodes.

 

 

 

 

J’ai été de suite séduite par le casting, très bien réussi à mon goût. Il donne vie à des personnages très divers, certes clichés, mais on passe vite au-dessus de ça, grâce à leur traitement et mise en valeur. Chaque personnage fonctionne au sein des groupes, mais fonctionne aussi en tant qu’unité. Chacun à une vraie back story, ses forces et faiblesses. Cela nous les rends très humains et une affection se créer très vite avec eux. A mon sens c’est la plus grande force de la série. Au-delà de la trame narrative principale, à savoir le petit trafic d’argent contre des services de thérapie, le scénario évoque l’intime de chacun des personnages, et on suit une réelle évolution des personnages au long de la série. L’évolution se fait à la fois au sein des groupes d’amis, mais aussi au sein des familles où l’on voit des relations parents-enfants, mais aussi entre parents. Comme la mère d’Otis sexothérapeute, totalement perdue dans ses sentiments avec son plombier touche à tout, ou les parents d’Eric très inquiets et méfiant. Je trouve que ce traitement des personnages nous permet de nous attacher à la série, qui est tout de même très “teen” par son environnement, sujet, relations.

 

 

 

Au niveau des choix de décors, je trouve que la récurrence des décors, et le fait de rester dans cette ville, nous amène à plonger encore plus dans cette série, où nous entrons dans l’univers de ces personnages dans leur ville.  Les costumes également font leur job, chapeau aux choix de style, notamment celui d’Eric qui complète parfaitement son personnage. Tout comme Otis très réservé, tout bon genre, avec un style passe partout ou avec son costume de quarantenaire. Et Maeve avec son style qui définit son personnage en deux faces, celle qu’elle montre et son côté plus fragile.

On se prend finalement très vite au jeu, nous voulons savoir comment vont évoluer les personnages et leurs relations, et c’est très impatiente que j’attends la saison 2 qui a été annoncée, voici un trailer !

 

 

 

Et vous, qui est votre personnage préféré de la série ?

 

Bécots ! Pauline xxx

 



Leave a Reply

Your email address will not be published.