Septembre est le nouveau mois de Janvier ? Entre bullet journal et développement personnel.

(c) Pauline PINOT

Le mois de Septembre vient tout juste de toucher à sa fin, il est donc l’heure d’en faire un bilan.

Nous avons pour habitude de considérer le mois de janvier comme le début d’une nouvelle année, un nouveau commencement et l’occasion de prendre de nouvelles résolutions pour l’année à venir. Mais finalement, le mois de septembre est également le début d’une nouvelle année .. C’est vrai regardez, bien que l’on reste dans la “même année 2017”, nous passons à une nouvelle année sur le point professionnel/scolaire, l’été se finit et on se retrouve à nouveau les pieds sous le bureau. Septembre est également l’occasion de se fixer des nouveaux projets, des nouveaux objectifs, et de planifier cette prochaine année.

Au travail : l’heure est aux résolutions !

Le mois de Septembre a été bien chargé de mon côté, entre stage, blog, reprise des cours et projets perso.

Côté blog, je me suis enfin lancée fin Août dans l’aventure et je me le suis mis en main au cours du mois de septembre., pour en comprendre toutes les ficelles.  J’ai également fini mon stage en boite de production début septembre, pour enchainer sur la reprise de mes cours, pour ma dernière année à l’ESRA, lancement d’un lot de productions à faire, de stages, d’examens et mémoire à rédiger !

On s’organise !

Le bullet journal

Avec tout ça sur le feu, il était temps de s’organiser pour être opérationnelle sur tous les fronts !

Cela fait un moment que les bullet journals circulent de plus en plus sur les réseaux, des comptes instagram, et même des chaines youtube se concentrent autour de leur conception. Pour ceux qui ne connaissent pas le bullet journal, le principe est simple, il s’agit d’un carnet évolutif et personnalisable, qui regroupe toutes les infos qui pourraient être dispersées dans différents carnets. Des carnets spéciaux “bullet journal” existent mais un carnet lambda fait très bien l’affaire. Pour ma part je trouve le concept intéressant, cela permet d’avoir tout au même endroit, dans une conception qui nous convient. Bien souvent les agendas “tout prêt fait” ont des pages en trop ou certaines inexistantes, ici nous sommes maitres de notre carnet et de sa conception. Le plus compliqué, selon moi, dans la création d’un bullet journal c’est de le commencer. C’est la première fois que je me suis mise à la tâche d’en faire un, et j’étais un peu perdue, par où commencer ? quelles pages mettre ? quels design utiliser ? et si j’oublie quelques choses ? … J’ai donc regardé différents comptes Instagram et des vidéos youtube pour avoir des exemples de pages, puis j’ai griffonné sur un papier les pages que je souhaitais y mettre, avant de m’attaquer à la création de mon bullet journal.

(c) pauline PINOT

J’ai choisi de ne pas prendre un carnet spécial pour vraiment avoir l’entière liberté de personnalisation, mon carnet provient de chez HEMA et il m’a coûté, de mémoire, autour des 4€. Le gros atout est qu’il contient beaucoup de pages et se ferme avec un petit élastique. Une fois le carnet en main, mes stylos de sortie (HEMA fait de très bons stylos à bas prix), ainsi que des crayons de couleurs, je me suis mise au travail.

J’ai fait une page de garde, suivie d’une page avec mes coordonnées en cas de perte, s’en suit un sommaire, une page de légendes, deux pages de lieux/bonnes adresses où me rendre, livres/séries/films à lire ou voir, une page pour mes idées d’articles, une suivante comprenant un calendrier 2017/2018, puis je me suis lancée sur le mois d’Octobre avec une page de présentation, les dates importantes du mois, différents trackers (pour le sommeil, les dépenses, les activités, les allergies etc …), les courses à faire, les choses à faire pendant le mois, les objectifs, puis des semainiers.

Le côté positif d’un bullet journal est son aspect évolutif, on peut à tout moment ajouter de nouvelles pages/idées…

J’ai donc choisi de faire un bullet journal pour regrouper tous mes agendas différents possible, et j’ai également construit un carnet sur le même principe pour y travailler mon court métrage. Ce genre de carnet est agréable comme outil de travail, il est plus créatif qu’un agenda lambda, c’est une petite bulle.

(c) pauline PINOT

 

(c) pauline PINOT

A little happier

Bon l’organisation du travail : c’est fait !

Maintenant cette nouvelle année est également propice à des résolutions sur le quotidien, et comment l’améliorer. Pour cela je suis tombée sous le charme absolu d’un livre, The happiness project écrit par la merveilleuse Gretchen Rubin ! J’avais entendu parlé de ce livre plusieurs fois, et vu sa couverture dans plusieurs librairies, mais, c’est en lisant un article de Daphné, du blog Mode and the city, sur une sélection de livre de développement personnel que j’ai eu le déclic pour le lire. Ce livre est “autobiographique”, je le mets entre guillemets car ce n’est pas un livre sur la vie de Gretchen Rubin, mais sur une année de sa vie menée par un projet de vie. Non pas qu’elle soit malheureuse, loin de là, Gretchen s’est rendue compte que nous ne sommes que des clones des uns des autres à vivre dans une routine et en louper les petits bonheurs quotidiens. Elle s’est donc donnée un an pour être plus heureuse. Cela peut paraitre farfelu comme idée, mais je vous assure que c’est un concept que nous devrions tous considérer sérieusement. Ainsi, le livre s’étend du mois de Janvier au mois de Décembre, chacun se basant sur un thème, chaque mois s’articulant autour de différents objectifs. Gretchen y explique son approche vis à vis de chacun des objectifs, en y précisant les tenants et aboutissants. J’ai donc commencé la lecture de ce livre absolument intriguant et passionnant, afin d’appliquer ces changements dès le mois de Septembre. Alors bien sûr, améliorer son quotidien ne se fait pas du jour au lendemain et les bénéfices ne se font pas ressentir de suite, mais certains de ses objectifs viennent réellement améliorer la qualité de vie, et nous rendent ainsi plus heureux ! Ce mois-ci, l’énergie est au coeur des objectifs qui se sont concentrés autour du sommeil, de l’exercice physique, de l’organisation/rangement de l’espace, le fait d’accomplir des tâches mises de côté, et d’agir de manière plus énergique. Je n’en dévoilerais pas plus, afin de vous laisser le plaisir de lire cet ouvrage plein de bonnes ressources, mais en quelques mots, ranger 5 minutes par jour, préparer son système au sommeil et agir de la manière dont on souhaite se sentir, rendent les journées bien plus dynamiques et aspirantes !

IMPORTANT : ce livre n’est pas un roman et ne se lit pas de la même façon, il faut le lire et relire certaines parties, prendre des notes etc … afin d’en tirer le plus d’avantages !

Amateurs de postcast ? Sachez que Gretchen Rubin sort des podcasts tout aussi inspirant que son livre, je vous les conseille vivement !

 

(c) pauline PINOT

 

(c) pauline PINOT

On garde le rythme !

Le plus important est de garder le rythme, et ne pas abandonner en route ! Ainsi le mois de Septembre a été propice pour se lancer dans des nouvelles organisations et résolutions qu’il faut continuer de maintenir au long de l’année.

Et vous avez-vous pris de nouvelles résolutions pour cette ” nouvelle année ” ?

 

Bécots ! Pauline xxx



1 thought on “Septembre est le nouveau mois de Janvier ? Entre bullet journal et développement personnel.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.